Résultat de votre recherche

La tentation du dernier étage

Posté par Contributeur LPS le 3 juin 2020
0

Partagez !

Des appartements à la mode ou maison à Paris

Si certains ont été poussés par le confinement à vouloir s’installer dans une maison, d’autres veulent un espace atypique en dernier étage.

Un choix qui reste cher.

Après deux mois confinés dans un petit appartement sans autre horizon que le mur des habitants de proximité, nombre de Français ont eu rêve de maison et de verdure.

D’autres ne désirent pas quitter les villes ou s’éloigner et choisissent de prendre de la hauteur en optant pour un espace atypique en dernier étage.

Une tendance qui ne devrait cependant pas être massive car si la grande maison à la campagne est moins onéreuse qu’un appartement étriqué à paris, les derniers étages se monnaient au prix fort.

Une nouvelle étude de notre plateforme d’évaluation Meilleurs Agents démontre par ailleurs que si le fait de disposer d’une terrasse ou d’un balcon fait grimper ( généralement, à travers la France ) le prix d’un logement de 8, 8%, ce chiffre s’envole à 14, 1% quand on se trouve au dernier étage.

«Certains de notre clientèle ont mal vécu le confinement dans leur logement avec de multiples méfaits, démontre Julien Haussy, président créateur du réseau Espaces atypiques.

Ils sont en demande d’ élégance, de caractère et de beaucoup de lumière.

Et comme à paris, l’enfer, c’est souvent les autres, le dernier étage répond souvent à toutes ces besoins. »

Une rêve de surfaces extérieures

«Le dernier étage offre une lumière, des possibilités, des vues et un espace dégagé que l’on ne trouve pas ailleurs, confirme Murielle Bruneau Hofstein, directrice commerciale de l’agence parisienne Dernier étage.

Depuis le confinement, la demande sur ce type de bien se focalise sur ceux procurer des espaces extérieurs. »

C’est ainsi qu’elle note actuellement un intérêt renouvelé, pour un espace atypique situé au plus haut d’une saut de 28 étages, dans le quartier Marx Dormoy ( 18e ), à Paris.

Jusqu’à présent, la clientèle tiquait sur la grande hauteur et sur la localisation alors que dorénavant, elle retient surtout les terrasses et la vue imprenable.

Pourtant, outre leur prix parfois dissuasif, il se peut aussi qu’il existe de vrais problèmes techniques.

Il existe évidemment l’absence d’ascenseur qui détourne la plupart du temps les familles de ce type de biens vieux batiments.

Et ensuite, il y a la chaleur l’été.

«C’est vrai les Français n’ont pas l’habitude de la clim’, qui n’est pas écologique et que bon nombre de copropriétés refusent encore, admet Julien Haussy.

Moi-même, je vis en dernier étage sous les toits et pendant la canicule, la température pouvait y escalader à 36°. »

Reste une dernière nuisance éventuelle, des «bombes à retardement», comme les décrit Julien Haussy.

Sur certains de ces biens atypiques, s’il s’agit d’un rassemblement de chambres de bonnes.

Il faut s’assurer que tout a été fait règles auprès de la copropriété, notamment sur le rachat en bonne et due forme de parties communes.

Même chose pour le percement de vitrages ou les terrasses tropéziennes, ces espaces gagnés sur les combles perdus.

Malgré ces points de vigilance, ces biens exceptionnels devraient continuer à attirer.

«Ce sont des biens à forte valeur émotionnelle très recherchés, démontre Murielle Bruneau Hofstein.

La seule chose qui pourrait casser cette dynamique, ce serait une hausse des prix. S’ils continuent à grimper, nous risquerions d’atteindre le plafond de où les acquéreurs ne peuvent plus suivre. »

Mais nous n’en sommes pas là pour l’instant, loin de là.

Alors que certains envisagent une correction des prix à la baisse sur l’ensemble du marché, les biens d’exception tentent de se maintenir à un niveau constant.

Nos sites partenaires : – 4piecesetplus.fr – boulevard-avenue.fr – espaces-et-lofts.fr

Rejoignez les meilleurs agents mandataires immobiliers : hotim recrutement ou cote mandataire

TAG : achat studio paris, vente studio paris, studio paris, studette paris, chambre de bonne paris, 2 pièces paris, T1 paris, T2 paris, F1 paris, F2 paris

Comparer les annonces

shares