Résultat de votre recherche

CHANGEMENT DE DESTINATION FAUT-IL UNANIMITE OU MAJORITE ?

Posté par Contributeur LPS le 6 octobre 2020
0

Partagez !

L’autorisation du syndic pour agir en justice doit être suffisamment précise.

Cet arrêt rappelle que l’assemblée générale ne peut, à quelque majorité que ce soit, imposer à un copropriétaire une modification de la  destination de ses parties privatives ou aux modalités de leur jouissance, telles qu’elles résultent du règlement de copropriété.

C’est l’unanimité de l’assemblée générale de la copropriété qui est nécessaire afin d’imposer à un copropriétaire une modification de la destination de ses parties privatives.

La décision qui a été  prise lors de l’assemblée générale de donner mandat au syndic pour négocier , avec l’un des copropriétaires, un protocole d’accord encadrant l’usage de ses parties privatives et des parties communes, n’impose aucune restriction aux droits dudit copropriétaire, qui reste libre de négocier, accepter ou refuser ce protocole, et peut donc être adoptée à la majorité des voix …

Lire la suite, Cliquez Ici

Source et photo : bdidu.fr

Nos sites partenaires : – 4piecesetplus.fr – boulevard-avenue.fr – espaces-et-lofts.fr

Comparer les annonces

shares